Ouah la vache!

Publié le par kamishibailleurdecontes.over-blog.com

Qu'est-ce que j'apprends, un jour, en lisant le journal?

"Jojo la mache a disparu!"

 

Depuis ce jour, rien n'est plus comme avant.

 

Un soir, alors que je contemplais les étoiles, j'ai eu comme un pressentiment... un sentiment de déjà vu. Un sentiment d'être épié.  J'ai quand même repris du saucisson - car je campais à la belle étoile.

 

J'avais le sentiment d'avoir reconnu quelqu'un, perdu de vue depuis longtemps. C'est terrible de perdre quelqu'un. Et pourtant, à contempler le ciel, j'avais le sentiment d'une présence.

 

  la mache

Adaptation en un seul tableau, olivier Douzou,  Jojo la mache, éditions du Rouergue, 1993.

  

Depuis, chaque fois que j'observe les étoiles, je me dis qu'elle est avec moi. Chaque petit morceau de ciel lui appartient. Et ça m'aide à vivre de la savoir là-haut, à la fois si présente et si lointaine.

 

Et le matin, devant mon bol de lait, je me dis que c'est un fragment de voie lactée que je vais aromatiser avec du chocolat.

Publié dans contes en banque

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article